Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Contrôle des eaux de baignade

Le Laboratoire cantonal veille au respect des prescriptions sur les eaux de baignade.

Le Laboratoire cantonal effectue des inspections, des mesures sur place et des
prélèvements d’échantillons afin de contrôler si les dispositions de l'ordonnance du DFI sur l'eau potable et l'eau des installations de baignade et de douche accessibles au public (OPBD) sont respectées dans environ

  • 65 piscines publiques ouvertes,
  • 40 piscines publiques couvertes,
  • 65 piscines ouvertes et couvertes d’hôpitaux, d’écoles et de foyers,
  • 70 salles de bains d'hôtels.



Le service d’inspection de l’eau potable et des eaux de baignade contrôle par
sondage et sans préavis si

  • les mesures d’autocontrôle sont appliquées et documentées;
  • la concentration en désinfectants est à la fois efficace et sans danger pour les baigneurs;
  • l’apport d’eau fraîche est suffisant;
  • les conditions d’hygiène sont respectées;
  • le stockage des produits chimiques dangereux est approprié.

Il mesure également le taux d’urée et prélève des échantillons à des fins d’analyse
microbiologique. 

S’il relève des défauts donnant matière à contestation, il ordonne des mesures de correction, voire la fermeture de la piscine en cas de danger pour les baigneurs. 

Les exploitants des bains et piscines sont tenus de veiller, dans le cadre de
l’autocontrôle, à ce que les exigences en matière d’hygiène soient respectées par un
apport d’eau fraîche suffisant ainsi qu’un système de filtration et de désinfection ad
hoc. Ils procèdent pour ce faire à des contrôles personnels dont ils consignent les
résultats.

Quiconque entend construire ou modifier un bain accessible au public doit l'annoncer préalablement à l'autorité cantonale d'exécution (Art. 8 OPBD).


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/gesundheit/gesundheit/verbraucherschutz/badewasserkontrolle.html