Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Polluants de l'habitat

Résider dans certains bâtiments peut être à l’origine de problèmes de santé ou d’autres troubles. Lorsqu’ils se manifestent, il s’agit de déterminer s’ils sont dus à une pollution intérieure. Il arrive en effet que les logements et les bureaux soient contaminés par des substances – appelées «polluants de l'habitat» – qui affectent le bien-être et la santé des personnes qui y séjournent.


Pendant de nombreuses années, le principal problème de pollution intérieure était dû au formaldéhyde contenu dans les panneaux d'aggloméré. Actuellement, les tests visant à déceler la présence de ce gaz sont recommandés uniquement pour les bâtiments et les matériaux d’aménagement anciens.

Quant aux émanations dégagées par les solvants organiques entrant dans la composition des peintures, des vernis, des produits de vitrification et des colles à moquette, elles sont désormais très rares. Les substances de remplacement contiennent cependant parfois des agents de conservation qui peuvent, chez les individus sensibles, provoquer des irritations cutanées et des réactions allergiques.

Les personnes qui soupçonnent la présence de polluants de l’habitat portant atteinte à leur bien-être et à leur santé doivent en premier lieu se rendre chez leur médecin traitant. Selon le diagnostic posé, il peut s’avérer judicieux de procéder à des investigations. En pareil cas, le Laboratoire cantonal a élaboré à leur intention un questionnaire sur les polluants de l’habitat, afin de disposer des informations nécessaires pour engager des recherches plus approfondies.

Bases légales
Ordonnance fédérale du 18 mai 2005 sur la protection contre les substances et les préparations dangereuses (Ordonnance sur les produits chimiques, OChim; RS 813.11):
Ordonnance sur les produits chimiques

Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/gesundheit/gesundheit/umweltsicherheit/Wohngifte.html