Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Protection ABC

La dissémination de substances atomiques (nucléaires et radiologiques, A), biologiques (B) ou chimiques (C) dangereuses, qui peut se produire suite à un accident ou à un acte criminel ou terroriste, est qualifiée d’événement ABC. La protection ABC a pour but de veiller à ce que toutes les dispositions techniques, organisationnelles et matérielles soient prises pour en éviter la survenance ou en réduire autant que possible les conséquences pour les personnes, les animaux et l'environnement. Dans le canton de Berne, il appartient au Laboratoire cantonal de garantir le service spécialisé pour la protection ABC.

La protection ABC englobe toutes les mesures de défense contre les menaces et les dangers atomiques, biologiques et chimiques. Outre la prévention et la préparation de mesures, elle comprend la détection, la protection contre la contamination et les infections, la décontamination (élimination de toute substance dangereuse) et le traitement médical en cas d'événement.

En sa qualité de service spécialisé pour la protection ABC, le Laboratoire cantonal soutient et coordonne les mesures de défense contre les menaces et les dangers ABC pour le canton de Berne. Il importe notamment de veiller à ce que les hôpitaux soient équipés et préparés pour pouvoir accueillir et traiter les personnes contaminées, que ce soit suite à un accident ou à un acte terroriste.


Exemple: patients contaminés par des substances ABC

Lors d’un accident de la circulation, des passants sont aspergés de liquide corrosif. De la poudre blanche sème la panique dans un stade. Les passagers d’un minibus accidenté souffrent de diarrhées et de vomissements. Trois cas de figure où des patients contaminés peuvent arriver à l’hôpital par leurs propres moyens ou en ambulance.


Il s’agit de décontaminer ces personnes au plus vite, pour les soulager bien sûr, mais aussi pour protéger les collaborateurs et les autres patients de l’hôpital. Plusieurs hôpitaux de soins aigus, aussi bien en ville de Berne que dans le canton, sont équipés pour pouvoir procéder à une décontamination grossière et le personnel y a été formé en conséquence.

Les hôpitaux de soins aigus de Berthoud, Thoune et Bienne ainsi que l’Hôpital de l’Ile sont en outre préparés pour un afflux massif de patients contaminés et pour dispenser un traitement complet aux personnes les plus sévèrement touchées. Ils sont dotés de matériel spécifique permettant d’effectuer une décontamination approfondie et de désactiver les substances toxiques dangereuses ou les agents pathogènes.


Le Service sanitaire coordonné (SSC) a élaboré une stratégie intitulée «Décontamination NBC de personnes dans le secteur d’hospitalisation», dont les mesures et recommandations doivent permettre de maîtriser des événements de grande ampleur. Dans le canton de Berne, dix hôpitaux de soins aigus sont déjà équipés de postes de décontamination, mais il est prévu d’en installer dans d’autres établissements (ill. 1).

ill. 1: Hôpitaux de soins aigus dotés d’un poste de décontamination

Agrandir l'image ill. 1: Hôpitaux de soins aigus dotés d’un poste de décontamination

Bases légales
Loi cantonale sur la protection de la population et sur la protection civile (LCPPCi; RSB521.1):
Loi cantonale sur la protection de la population et sur la protection civile
Ordonnance sur la protection de la population (OPP; RSB 521.10):
Ordonnance sur la protection de la population

Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/gesundheit/gesundheit/umweltsicherheit/ABC-Schutz.html