Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Alimentation

Une alimentation équilibrée contribue au bien-être général et influe sur l’état de santé. La «Pyramide alimentaire suisse» de la Société suisse de Nutrition (ssn) illustre clairement les éléments qui la composent.

Quels sont les obstacles à une alimentation saine de la population bernoise ?

Les trois obstacles les plus courants sont la prédilection marquée pour la bonne chère, le prix ainsi que les habitudes et les contraintes du quotidien (Enquête suisse sur la santé 2012).

1. Consommation de fruits et de légumes

Les recommandations et les campagnes promeuvent la consommation de cinq portions de fruits ou de légumes par jour afin d’apporter à l’organisme une quantité suffisante de vitamines, de sels minéraux et de fibres, entre autres (une portion correspond environ à une poignée).

Consommation quotidienne de fruits ou de légumes, par sexe, en pour cent

En 2012, 18,2% de la population du canton de Berne observait la recommandation de consommer au moins cinq portions de fruits ou de légumes par jour, cinq jours par semaine. Au niveau suisse, ce taux s’inscrivait à 19,2%. Plus d’un dixième des Bernois et des Bernoises (10,8%) admettaient manger des fruits ou des légumes moins de cinq jours sur sept.

  Au moins 5 portions par jour 3 à 4 portions par jour Au maximum 2 portions par jour
Hommes 10,6 33,5 40,0
Femmes 26,0 36,9 31,5
Total 18,2 35,2 35,7

Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2012, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation SAP

Exemple : en 2012, 26% des femmes consommaient la quantité quotidienne recommandée de fruits ou de légumes, contre 10,6% des hommes.

Consommation quotidienne de fruits ou de légumes, par groupe d’âge, en pour cent

  Au moins 5 portions par jour 3 à 4 portions par jour Au maximum 2 portions par jour
15-34 ans 17,7 28,6 37,2
35-49 ans 19,7 37,3 30,9
50-64 ans 19,9 34,8 38,9
65+ ans 15,5 40,9 36,5
Total 18,2 35,2 35,7

Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2012, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation SAP

Exemple : avec une proportion de 19,9%, le groupe d’âge des 50-64 ans est celui qui consommait le plus souvent la quantité recommandée de fruits ou de légumes par jour.

Consommation quotidienne de fruits ou de légumes, par niveau de formation, en pour cent

  Au moins 5 portions par jour 3 à 4 portions par jour Au maximum 2 portions par jour
Ecole obligatoire (9,4) 34,2 40,5
Degré secondaire II 17,5 34,5 35,7
Degré tertiaire 24,5 37,5 33,0
Total 18,2 35,2 35,7

Légende : les chiffes entre parenthèses présentent une fiabilité statistique limitée (moins de 30 réponses).

Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2012, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation SAP

Exemple : les personnes ayant accompli une formation du degré tertiaire étaient les plus nombreuses (24,5%) à consommer la quantité recommandée de cinq portions de fruits et/ou légumes par jour.

2. Consommation de produits laitiers

Le lait et les produits laitiers constituent une source importante de protéines et de calcium. Comme pour les fruits et les légumes, une consommation minimale est recommandée, à savoir trois portions par jour, une portion représentant 2 dl de lait, 150 à 200 g de séré, 30 g de fromage à pâte dure ou 60 g de fromage à pâte molle (voir la pyramide alimentaire de la ssn).

Consommation de produits laitiers par jour

En 2012, 68% de la population bernoise a consommé des produits laitiers quotidiennement, dont 16,3% ont absorbé la quantité minimale recommandée de trois portions par jour. Pour l’ensemble de la Suisse, cette dernière proportion s’établissait à 9,5%.

Consommation de produits laitiers par jour selon le sexe

Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2012, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation SAP

Exemple : en 2012, 19,4% des hommes et 13,3% des femmes habitant dans le canton de Berne ont consommé quotidiennement la quantité recommandée de lait ou de produits laitiers par jour.

3. Consommation de viande et de poisson

Pour couvrir le besoin quotidien en protéines, il est recommandé de consommer, en sus des trois portions de produits laitiers, une portion égale à 100-120 g (poids frais) de viande, volaille, poisson, tofu, quorn ou seitan, ou encore à 2 ou 3 œufs par jour. A défaut, une portion supplémentaire de fromage ou de séré convient également (voir la pyramide alimentaire de la ssn).

Consommation de viande, par sexe, en pour cent

  7 jours / 7 2 à 6 jours / 7 1 jour / 7 Plus rarement Jamais
Hommes 21,8 72,5 (2,8) (0,3) (2,7)
Femmes 14,1 73,7 6,1 (2,0) 4,0
Total 17,9 73,1 4,5 (1,1) 3,4

Légende : les chiffes entre parenthèses présentent une fiabilité statistique limitée (moins de 30 réponses).

Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2012, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation SAP

Exemple : en 2012, 21,8 % des hommes et 14,1% des femmes du canton de Berne ont mangé de la viande ou des saucisses tous les jours.

Consommation de poisson, par sexe, en pour cent

  Plus de 2 jours / 7 1 jour / 7 Plus rarement Jamais
Hommes 12,1 48,3 29,0 10,5
Femmes 14,6 48,4 24,5 12,5
Total 13,4 48,4 26,8 11,5

Source : Office fédéral de la statistique, Enquête suisse sur la santé 2012, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation SAP

Exemple : en 2012, près de la moitié des hommes (48,3%) et des femmes (48,4%) habitant dans le canton de Berne ont mangé du poisson une fois par semaine.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/gesundheit/gesundheit/gesundheitsberichte/gesundheitsindikatoren/Ernaehrung.html