Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Consommation d’alcool

La consommation d'alcool est largement répandue. Elle est également bien acceptée à condition de rester mesurée et de respecter quelques règles. On sait pourtant que boire présente des risques pour la santé et pour la société, ce qui est notamment le cas de l'abus d'alcool chronique ou d’une ivresse ponctuelle).

1. Consommation chronique d'alcool

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) distingue trois degrés de consommation chronique d’alcool.

Un verre de boisson alcoolisée standard (soit 3 dl de bière ou 1 dl de vin, p. ex.) contient 10 à 12 g d'alcool pur. L’absorption quotidienne de 40 g au maximum pour les hommes et de 20 g au maximum pour les femmes constitue un risque faible pour la santé et la société. La consommation quotidienne de 40 à 60 g pour les hommes et de 20 à 40 g pour les femmes représente un risque moyen. Quant au risque élevé, c’est celui auquel s’exposent les hommes et les femmes qui dépassent quotidiennement ces quantité (>60 g et >40 g).

En 2017, 4,1% de la population du canton de Berne présente un risque moyen à élevé, contre 4,7% au niveau national.

Consommation chronique d'alcool par sexe en pour cent

La différence n'est pas très marquée entre les sexes pour ce qui est de la consommation chronique d'alcool à risque dans le canton de Berne. Le contraste est plus fort chez les personnes abstinentes ou présentant un risque faible : les hommes boivent plus souvent que les femmes, qui sont plus nombreuses à boire jamais d'alcool.

  Risque moyen ou élevé Risque faible Abstinence
Hommes 3,9 85,8 10,3
Femmes 4,2 77,2 18,6
Total 4,1 81,3 14,6

Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2017, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation DSSI

Exemple : en 2017, 4,2% des Bernoises et 3,9% des Bernois présentent un risque moyen à élevé en matière de consommation chronique d'alcool à risque.

Consommation d'alcool à risque par groupe d'âge

Agrandir l'image Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2017, données cantonales ; estimation DSSI

Exemple : le pourcentage de la population bernoise présentant une consommation chronique d'alcool en 2017 varie de 1,9% à 5,5% pour toutes les tranches d'âge.

Consommation d'alcool à risque par niveau de formation

Agrandir l'image Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2017, données cantonales, population dès 25 ans ; estimation DSSI

Exemple : en 2017, 29,1% des personnes ayant achevé seulement l'école obligatoire ne boivent pas. Les personnes sans consommation chronique d'alcool à risque (87,2%) sont les plus nombreuses parmi les titulaires d'une formation tertiaire.

2. Ivresse ponctuelle

L'ivresse ponctuelle (biture express, alcool défonce, beuverie ou binge drinking) consiste à consommer de l’alcool de façon excessive et rapide (au moins 5 verres pour les hommes et 4 pour les femmes en une seule occasion), dans le seul but d’être saoul le plus vite possible.

En 2017, 14% de la population bernoise a ingéré de grandes quantités d'alcool (5 verres ou plus pour les hommes, 4 pour les femmes) une ou plusieurs fois par mois, contre 15,9% à l'échelle suisse.

Ivresse ponctuelle (1 fois par mois ou plus) par sexe

Agrandir l'image Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2017, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation DSSI

Exemple : en 2017, 17,7% des hommes et 10,7% des femmes ont ingéré de grandes quantités d'alcool une ou plusieurs fois par mois.

Ivresse ponctuelle (1 fois par mois ou plus) par groupe d'âge

Agrandir l'image Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2017, données cantonales, population dès 15 ans ; estimation DSSI

Exemple : en 2017, 23,6% des 15 à 34 ans ont bu de grandes quantités d'alcool une ou plusieurs fois par mois, contre 12,2% des 50-64 ans.

Ivresse ponctuelle selon la formation achevée, en pour cent

  1 fois par mois ou plus moins d'une fois par mois pas dans les 12 derniers mois abstinence
Scolarité obligatoire (9,8) 21,3 39,8 29,1
Degré secondaire II 11,3 30,0 45,0 13,7
Degré tertiaire 14,9 33,1 43,0 9,0
Total 12,5 30,2 43,7 13,6

Légende : les chiffes entre parenthèses présentent une fiabilité statistique limitée (moins de 30 réponses). 

Source : Office fédéral de la statistique, enquête suisse sur la santé 2017, données cantonales, population dès 25 ans ; estimation DSSI

Exemple : en 2017, 14,9% des personnes titulaires d'une formation tertiaire dans le canton de Berne ont consommé de grandes quantités d'alcool à une ou plusieurs reprises.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/gesundheit/gesundheit/gesundheitsberichte/gesundheitsindikatoren/Alkoholkonsum.html