Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Infolettre de l'Office du médecin cantonal COVID-19 17/2020

Chères consœurs, chers confrères,

Les tests antigènes rapides sont déjà utilisés et les démarches se concrétisent - nous avons constamment des informations supplémentaires à vous donner à ce sujet. En raison des questions posées, nous vous informerons également à nouveau sur les exemptions de la quarantaine pour les professionnels de la santé.

Tests rapides antigéniques

Enregistrement des cabinets médicaux qui souhaitent proposer des tests rapides (si pas en-core enregistré)

La SMCB nous a envoyé une liste des cabinets médicaux qui souhaitent proposer des tests rapides aux antigènes. Les cabinets médicaux qui souhaitent également être incluses dans cette liste veuillez contacter le secrétariat de la SMCB info@bekag.ch. La possibilité de commander ne peut être libérée qu'après

Commandes du test rapide antigénique

Vous recevrez les premières informations sur le processus de commande. Nous vous enverrons de plus amples informations sur le test rapide dans les prochains jours.

Actuellement, un maximum de 100 tests (4 paquets de 25 tests chacun) par cabinet médical peut être commandé par semaine. Si vous avez besoin de plus, veuillez contacter immédiatement l'office de pharmacien cantonal (samuel.steiner@be.ch).

Procédure de test rapide antigénique

Le canton de Berne met en œuvre la stratégie de dépistage publiée par l’OFSP et a défini un processus standardisé en collaboration avec les organisations professionnelles. Une notice d’information a été élaborée à l’intention de la population, explicitant le processus décision-nel ainsi que le déroulement du test rapide. Vous trouvez le matériel d’information dans les documents liés (« Quel test COVID-19 choisir ? » et « Déroulement d’un test rapide antigénique »). La notice d'information fournissant des précisions aux personnes tes-tées « Procédure à suivre après avoir subi un test rapide antigénique SARS-CoV-2 » ne doit être remises qu’aux personnes testées et non à la population dans son ensemble (sur demande: epi@be.ch).

Informations destinées au personnel spécialisé

La fiche « Procédure de test rapide antigénique (PDF, 630 Ko, 1 page) » contenant les processus décisionnels et informatifs a été établie à l’intention des professionnels de la santé. Elle contient également un lien vers les documents de l’OFSP à l’intention des spécialistes et qui constituent la base du matériel mis à la disposition de la population. Il est capital que les tests rapides soient ex-clusivement réalisés dans le respect des directives de l’OFSP. Il est ainsi possible de garantir que les tests, en nombre limité, soient utilisés avec un maximum d’efficacité et que les résul-tats soient le plus fiable possible.

En ce qui concerne les enfants de moins de douze ans, c’est le médecin qui prescrit le test. Pour des précisions à ce sujet, vous pouvez consulter le document « Recommandation sur la procédure à suivre pour les enfants symptomatiques de moins de 12 ans et les autres per-sonnes fréquentant les écoles et les structures d’accueil parascolaires et extrafamiliales et indications de test chez les enfants de moins de 12 ans pendant l’épidémie de COVID-19 ».

Déclaration du résultat

Selon le processus prévu, les personnes testées doivent recevoir le résultat par sms, envoyé par la personne ou l’établissement qui a effectué le test. Par ailleurs, les résultats des tests rapides doivent être transmis électroniquement à l’OFSP sur son portail de déclaration https://forms.infreport.ch/ (voir « Guide pour la déclaration des résultats des tests rapides an-tigéniques SARS-CoV-2 »). Ces informations sont communiquées sans délai aux cantons en vue du traçage.

Délais de déclaration :

  • Résultat positif, dans les deux heures
  • Résultat négatif, dans les 24 heures

Les annonces doivent actuellement être saisies individuellement. L’OFSP prévoit de mettre en place d’ici mi-décembre une solution informatique permettant d’importer de gros volumes de données.

Les tests rapides ne doivent pas être déclarés à l’Office du médecin cantonal (OMC). Atten-tion, cette consigne s’applique uniquement aux tests rapides. La procédure d’annonce relative aux tests PCR ne change pas. 

Formation

En collaboration avec le centre bernois de formation en soins (Berner Bildungszentrum Pflege), le canton de Berne a mis en place une offre de formation pour le personnel chargé de procéder aux tests. Les cours se déroulent selon les directives de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de swissnoso. Il est à noter que selon ces derniers, la réalisation de frot-tis nasopharyngés ne dégage pas d’aérosols.

En cas de besoin, n’hésitez pas à vous inscrire à l’adresse suivante :
Kostenübernahme Bund https://www.bzpflege.ch/weiterbildung/weiterbildungsangebote/alle-kurse/schulung-corona-schnelltest (page en allemand uniquement).

Prise en charge des coûts par la Confédération
Conformément à la fiche d’information « Fiche d’information – Prise en charge de l’analyse et des prestations associées (à partir du 2 novembre 2020) – version 9.11.2020 », les coûts sont pris en charge par la Confédération pour autant que le test soit effectué en vertu des critères prescrits par l’OFSP et que les résultats soient communiqués selon les directives.

Questions
Pour toute question sur les tests rapides, les spécialistes peuvent envoyer un courriel à info.schnelltest@be.ch.

Exemptions de quarantaine pour les professionnels de la santé

La semaine dernière, nous vous avons informé des exemptions ou des facilités de la qua-rantaine, qui sont devenues nécessaires au regard de la situation actuelle de pandémie avec de nombreux professionnels de santé touchés.
Depuis lors, nous avons été informés à plusieurs occasions de certaines divergences dans l’application de cette exemption. C'est pourquoi nous tenons à souligner à nouveau les points suivants:

  • La quarantaine peut être allégée pour les personnes exerçant des fonctions dans le système de santé uniquement en cas de pénurie aiguë de personnel qui ne peut être palliée par du personnel externe.
  • Les allègements ne peuvent être accordées qu'aux personnes occupant des fonctions clés et non à des entreprises entières. Par conséquent, tous les employés ne peuvent pas être systémati-quement soumis à cette exemption de quarantaine. L'employeur doit évaluer la situation dans chaque cas individuel.
  • La quarantaine doit continuer à être observée en dehors des heures de travail c’est-à-dire dans le cadre privé (quarantaine sociale).

Pour les autres points, veuillez-vous référer à l’infolettre du 05.11.2020. En outre, aucune exemption de l'isolement n'est accordée. Les personnes qui ont une SARS-CoV-2 in-fection confirmée doivent rester en isolement pendant au moins dix jours (mesurés à partir de l'apparition des symptômes). Dans la situation actuelle, il n'y a pas d'exception à cette règle. Selon l'évolution de la pandémie, celle-ci peut être réévaluée ultérieurement par l'office du médecin cantonal.

Pour maîtriser l'épidémie, pour réduire les hospitalisations et les décès, nous dépendons notamment des professionnels de la santé pour qu'ils suivent les règles. Nous vous remercions pour le travail que vous avez accompli et espérons pouvoir compter sur vous même dans la mise en œuvre restrictive des exemp-tions de quarantaine.

Nous vous souhaitons des belles journées d'automne.

Meilleures salutations
Linda Nartey, médecin cantonale

13.11.2020 / kaza 


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell/newsletter-kantonsarztamt-covid19-17-2020.html