Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Infolettre de l'Office du médecin cantonal - COVID-19 03/2021

Infolettre de l'Office du médecin cantonal - COVID-19 03/2021

Chères consœurs, chers confrères,

Comme la situation épidémiologique autour des nouvelles variantes du SRAS-CoV-2 (VOC= Variant Of Concern) est très dynamique, notre infolettre est actuellement publiée plus régulièrement. Veuillez prendre note des deux éléments d'information suivants :

Aucune exemption de quarantaine pour les professionnels de la santé associés à des cas confirmés ou suspects de VOC
Si des professionnels de la santé doivent être mis en quarantaine parce qu'ils ont été en contact avec un cas de VOC, aucune exemption de quarantaine ne peut être approuvé. Cela s'applique même si le cas est une suspicion de VOC. Comme auparavant, lorsqu’un cas n’est pas lié à un VOC, ou lorsqu'un cas suspect de VOC ne se confirme finalement pas, l'exemption de quarantaine peut être accordée au personnel clé en cas de pénurie aiguë qui ne peut être résolue par du personnel extérieur (plus d'informations : infolettre du 05.11.2020 et infolettre du 13.11.2020).

Procédure lors d’un cas suspect de VOC
Lorsque vous testez une personne chez qui vous suspectez un VOC, il est important de réaliser un test PCR et non un test rapide antigénique. En effet, seul un test PCR permet d'effectuer une analyse de mutation en cas de résultat positif.
Actuellement, de nombreux laboratoires du canton de Berne peuvent effectuer cette analyse de mutation. Veuillez clarifier à l'avance si votre laboratoire peut le faire ou non. Si votre laboratoire ne propose pas (encore) l'analyse de mutation, nous vous recommandons d'envoyer l'échantillon directement à un autre laboratoire qui peut effectuer cette analyse. Il est important d'étiqueter l'échantillon comme un cas suspect de VOC afin que le laboratoire puisse effectuer l'analyse de mutation. Les coûts de l'analyse de mutation sont couverts par la Confédération. Nous sommes en train d’organiser une procédure standard afin que cette analyse de mutation soit réalisée sur chaque test PCR positif du canton de Berne.
Nous vous informerons dès que ceci sera introduit dans tout le canton.

Nous vous prions également de prendre note des informations suivantes fournies par l’état-major spécial coronavirus du Département de la santé, des affaires sociales et de l'intégration du canton de Berne :

Informations sur l’intégration des cabinets médicaux dans la stratégie bernoise de vaccination
Comme vous le savez, le canton a démarré la vaccination contre le coronavirus cette semaine à la fois dans plusieurs centres ad hoc et dans les établissements médico-sociaux (EMS), grâce à des équipes mobiles. Sans doute cela a-t-il entraîné des demandes de la part de votre patientèle. Nous vous contacterons pour vous intégrer dans la campagne dès que nous saurons quand nous pourrons vous livrer les premiers lots de sérum, l’approvisionnement étant encore limité.

Pour que vous puissiez effectuer des vaccinations dans votre cabinet, il vous suffit, d’une part, d’être équipés d’un réfrigérateur médical vous permettant de stocker correctement les doses et, d’autre part, d’avoir accès à l’application en ligne VacMe, qui a été élaborée par le canton notamment pour vous permettre de documenter vos injections et d’y déposer vos rapports. En ce qui concerne la conservation, il vous faut soit un réfrigérateur certifié, soit un enregistreur de données permettant de contrôler la température des vaccins séparément. Les exigences exactes sont en cours de clarification ; nous vous en informerons dans notre prochaine circulaire. En outre, nous mettons tout en œuvre pour que la facturation puisse aussi être réalisée via VacMe. Notre objectif est que cet outil regroupe tous les services administratifs qui peuvent vous être utiles. S’agissant du tarif, nous pouvons vous garantir le montant arrêté par le Conseil fédéral mercredi dernier, à savoir 14,50 francs par acte de vaccination. Les associations professionnelles sont en train de mener des négociations au niveau fédéral pour tenter de faire augmenter cette rémunération.

A l’heure actuelle, les centres et les équipes mobiles se concentrent sur le groupe cible A (personnes de 75 ans et plus), mais il devrait être très bientôt possible de vacciner aussi le groupe B (personnes atteintes d’une maladie chronique et à haut risque). En établissant des attestations d’appartenance au groupe B, vous contribuez d’ores et déjà aux efforts menés pour donner la priorité à ces personnes particulièrement vulnérables.

Nous savons que nombre d’entre vous sont disposés à participer à cette campagne, ce que nous apprécions énormément. Votre contribution est essentielle pour que le canton de Berne puisse atteindre sa pleine capacité de vaccination. Veuillez noter que, dans un premier temps, nous contacterons les cabinets les plus éloignés des centres.

PS. En cas de questions sur l’enregistrement de vos patientes et patients dans VacMe, n’hésitez pas à écrire à info.vac@be.ch. Enfin, si vous avez des questions d’ordre médical, vous pouvez écrire à med.vac@be.ch.

Vous remerciant d’ores et déjà pour votre collaboration et votre engagement précieux, nous vous prions d’agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations les meilleures.

19.01.2021


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell/newsletter-kantonsarztamt-covid19-032021.html