Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Infolettre de l'Office du médecin cantonal - COVID-19 02/2021

Nouvelles variantes du SARS-CoV-2

Dans l’infolettre du 04.01.2021, nous vous avons informé des nouvelles variantes du SARS-CoV-2 (VOC= Variant Of Concern) et décrit les mesures (traçage intensif des contacts, stratégie de test) visant à empêcher la propagation de ces variantes. A cette date, il y avait quatre cas de VOC confirmés dans le canton de Berne, tous ayant un lien épidémiologique confirmé avec la Grande-Bretagne. Entretemps, le nombre de cas de VOC confirmés dans le canton de Berne a fortement augmenté (53 cas actuels), bien que dans certains de ces cas, aucun lien direct ou indirect avec la Grande-Bretagne ou l'Afrique du Sud n'ait pu être trouvé. Les preuves existantes que ces souches de virus ont une transmissibilité accrue correspondent à notre expérience avec des flambées où la VOC a été détecté.

Sur la base de la situation épidémiologique actuelle, nous avons intensifié nos efforts pour contenir les nouvelles variantes du SARS-CoV-2:

Mesures allant au-delà de celles communiquées dans l’infolettre du 04.01.2021 :

  • Quarantaine pour les personnes de contact des personnes de contact des cas de VOC:
    Dans le cas des VOC, non seulement les personnes de contact proches mais aussi les personnes de contact des personnes de contact doivent actuellement être mises en quarantaine dans le canton de Berne.
  • Stratégie de test : si nous avons des indications d'une transmissibilité accrue dans un cluster de COVID-19, nous ferons analyser des échantillons individuels positifs pour détecter la présence d'une mutation. Nous vous prions de bien vouloir nous contacter (epi@be.ch) si vous avez connaissance de clusters où ces VOC peuvent être suspectés dans le cadre de votre travail médical (par ex. apparition rapide de nombreux cas secondaires).

Fin de l'isolement

Nous avons remarqué qu’il y a parfois quelques incertitudes concernant la fin de l'isolement. Pour rappel, voici les points principaux:

  • L'isolement peut être levé au moins 10 jours après l'apparition des symptômes et si la personne affectée n'a pas eu de symptômes pendant au moins 48 heures
  • Un test à la fin de l'isolement n'est pas recommandé. Une personne guérie peut rester positive pendant longtemps même si elle n'est plus contagieuse : le test PCR peut mettre en évidence du matériel viral non réplicable, sans que cela s’accompagne d’un risque de transmission.
  • Si la personne infectée présente toujours des symptômes 10 jours après l'apparition de ceux-ci, l'isolement doit être prolongé. La procédure pour les patients présentant des symptômes persistants est décrite dans l’infolettre du 26.11.2020. Si vous évaluez des patients dans ce contexte (par ex. dans des établissements médico-sociaux ou à la demande de vos patients), nous vous demandons de ne pas prolonger l'isolement simplement par précaution, mais bien de clarifier soigneusement les symptômes de la personne malade.

Déclaration de résultat clinique d’un cas de décès

Recommandations pour la vaccination contre le COVID-19 chez les personnes allergiques

Nous vous renvoyons aux recommandations pour la vaccination contre le COVID-19 chez les personnes atteintes de maladies allergiques, que la Société Suisse d’Allergologie et d’Immunologie (SGAI - SSAI) a récemment publiées : https://ssai.ch/news-fr-fr/vaccination-contre-covid-19

le 14.01.2021 / omc


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell/newsletter-kantonsarztamt-covid19-022021.html