Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Infolettre de l'Office du médecin cantonal - cas de rougeole 2019

Flambée de cas de rougeole dans le canton de Berne et dans toute la Suisse

Depuis le début de l’année, 37 cas de rougeole ont été signalés dans le canton de Berne (état au 10 mars 2019). C’est dix fois plus que les trois années précédentes cumulées. Un communiqué de presse a été publié à ce sujet le 13 mars dernier.

Le corps médical est chargé de contrôler le statut vaccinal des personnes nées en 1964 ou après (âgées de 55 ans et moins) et, si nécessaire, de leur administrer le vaccin de rattrapage.

Conformément à la législation sur les épidémies, l’Office du médecin cantonal (OMC) engage les mesures nécessaires pour empêcher la propagation du virus et protéger la population. A cet effet, il travaille en étroite collaboration avec le corps médical et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). Face à une suspicion ou à un cas de rougeole, la ou le médecin traitant-e procède comme suit (directives de l’OFSP, voir lien ci-dessous) :

 

  • déclarer obligatoirement la suspicion/le cas de rougeole à l’OMC dans les 24 heures ;
  • confirmer la suspicion de rougeole par examen laboratoire;
  • isoler le malade à domicile au minimum jusqu’à la fin de la période de contagiosité ;
  • au sein du menage : rechercher, informer et vérifier le statut immunitaire des contacts ;
  • suivi des contacts potentiellement transmetteurs ; si apparition de prodromes, contacter un médecin par téléphone ;
  • dans les établissements de santé : rechercher et informer les contacts (la patientèle et le personnel);
  • contrôler le statut immunitaire et vacciner dès que possible les personnes potentiellement transmetteuses si exposition ≤  72 heures ;
  • mesures de protection individuelles pour personnes à risque accru de complications et administrer des immunoglobulines.

 

Pour éviter la transmission à d’autres patient-e-s des établissements de santé (cabinet médical, hôpital), il est recommandé de respecter les directives de l’OFSP :

  • sensibiliser le personnel (p. ex. demander les signes cliniques typiques de la rougeole [triade] par téléphone) ;
  • effectuer des consultations à domicile, recevoir en dehors des heures habituelles ou dans une salle séparée ;
  • demander à la patiente ou au patient de porter un masque ;
  • attendre deux heures avant de permettre à des personnes non immunisées d’accéder aux locaux où ont séjourné des personnes contagieuses ;
  • éviter dans la mesure du possible d’hospitaliser les patient-e-s ne présentant pas de complications.

L’OMC vous remercie pour votre précieuse collaboration.

Pour plus d’informations :


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell/archiv_newsletter/newsletter_masern.html