Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Infolettre de l'OMC 01/2016

Chères Consœurs, chers Confrères,
Mesdames, Messieurs,

Le 4 février 2016, l’Office du médecin cantonal (OMC) de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale (SAP) a organisé une séance avec les médecins de premier recours du secteur de l’asile, le Secrétariat d’Etat aux migrations (SEM), le Service des migrations de la Direction de la police et des affaires militaires (POM) ainsi que l’Office des affaires sociales de la SAP.

Cette réunion a permis un échange d’expériences entre la Confédération et le canton de Berne quant aux questions d’actualité urgentes. Les médecins de premier recours, les pharmaciennes et les pharmaciens ainsi que les hôpitaux s’efforcent, dans des conditions parfois difficiles, de garantir des soins de base de qualité aux requérants d’asile, avec le concours des spécialistes de diverses disciplines et organisations. Le premier obstacle chez ces patientes et patients est souvent la langue, les médecins et les professionnels de la santé ne disposant pas d’interprètes. La rencontre a été également l’occasion de proposer des solutions ou des pistes pour d’autres problèmes et d’assurer la poursuite des contacts. Vous trouverez ci-après des documents concernant le soin dans le domaine de l’asile.

L’OMC indiquera, le cas échéant, les nouvelles notices et directives disponibles directement aux médecins de premier recours et aux autres personnes chargées de la couverture en soins dans le domaine de l’asile.

En vous remerciant de votre précieuse collaboration, nous vous présentons, chères Consœurs, chers Confrères, Mesdames, Messieurs, nos salutations les meilleures.

Jan von Overbeck, médecin cantonal
Linda Nartey, suppléante du médecin cantonal

Les directives concernant les mesures sanitaires de frontière restent en vigueur

Les directives du 29 décembre 2005 concernant les examens et les mesures sanitaires de frontière pour les personnes relevant du domaine de l'asile (requérants d’asile, personnes à protéger et réfugiés) restent en vigueur.

L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) prépare, d'entente avec le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) et les services concernés des cantons, une stratégie pour protéger les demandeurs d'asile et la santé publique des maladies contagieuses. Les mesures ordonnées par le Service sanitaire de frontière subsisteront durant cette phase qui doit durer deux ans, les directives de 29 décembre 2005 restant en vigueur.

Directives du 29 décembre 2005 concernant les examens et les mesures sanitaires de frontière pour les personnes relevant du domaine de l'asile (PDF, 1 Mo, 7 pages)

Lutte contre la tuberculose

Le médecin traitant continue de jouer un rôle clé dans la lutte contre la tuberculose, comme indiqué dans notre circulaire du 15 mars 2016. Les principales mesures sont :

  • déclaration obligatoire des cas de tuberculose et du résultat du traitement
  • enquête d’entourage en cas de tuberculose pulmonaire contagieuse
  • observance thérapeutique
  • annonce des interruptions de traitement

Circulaire de l'Office du médecin cantonal du 15 mars 2016 concernant la lutte contre la tuberculose (PDF, 269 Ko, 5 pages)

Traitement de substitution : demande en ligne

L’Office du médecin cantonal (OMC) va introduire en été 2016 le système de demande et de validation des autorisations pour les traitements de substitution intitulé Substitution Online. Ce système en ligne propose, de manière simple et conviviale, un masque de saisie des données nécessaires à une demande ou une annonce de traitement de substitution.

Développé par la Haute Ecole d’Ingénierie du canton de Vaud (HEIG), sur mandat de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), Substitution Online est déjà opérationnel dans les cantons de Fribourg et de Vaud et bientôt d’Obwald, de Nidwald, d’Uri et du Tessin. Glaris, Lucerne, Schaffhouse, Schwytz, Thurgovie et le Valais envisagent également d’introduire ce système de saisie mis à la disposition des cantons par la Confédération. Le dispositif est compatible avec tous les navigateurs actuels (Internet Explorer 8+, Firefox 15+, Safari 6+, Chrome 24+) et fonctionne sur tous les systèmes d’exploitation (PC, Mac). Les données sont stockées de manière sécurisée sur un serveur internet dédié.

La nouvelle plateforme répond aux objectifs de la stratégie Cybersanté du canton de Berne, à savoir création d’une seule base technique pour tous les processus et réduction des coûts et de la charge administrative tant pour le corps médical que pour les autorités.

Dorénavant, la communication entre l’OMC et les professionnels impliqués se fera par la plateforme Substitution Online, rendant notamment superflus les envois postaux. L’OMC avertira les médecins par courriel que leur demande a été traitée et qu’ils peuvent obtenir plus d’indications à ce sujet sur le système en ligne.

Les pharmacies obtiennent un accès passif afin de pouvoir disposer des données requises.

Les professionnels de la santé qui prescrivent des traitements de substitution, y compris les pharmacies, recevront ces prochains mois les instructions nécessaires pour s’inscrire sur le système en ligne avant son introduction définitive et seront également informés en cas d’adaptation et de modification des processus.

Pour des renseignements nous sommes à votre disposition tous les mardis et jeudis entre 14 et 15h par téléphone (Tél. 031 633 79 58 ou 031 633 79 34).


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell/archiv_newsletter/newsletter_201601.html