Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation


  • Deutsch


Infolettre de l'Office du médecin cantonal COVID-19 10/2020

La stratégie de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) n’a pas connu de grands changements ces derniers jours. Au vu des nombreuses questions que nous recevons de votre part, nous vous adressons néanmoins une nouvelle infolettre qui, nous l’espérons, vous apportera les réponses dont vous avez besoin et vous aidera à axer au mieux vos efforts sur la poursuite de la lutte contre la pandémie.

Nous vous renvoyons également au bulletin d'information SMCB COVID-19, qui se base entre autres sur les informations de l’OMC et de la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration (DSSI). Cette lettre n’est malheureusement pour l’instant disponible qu’en allemand (https://www.berner-aerzte.ch/fr/page-daccueil/coronavirus.html).

Organisation régionale et locale

Pour l’heure, les médecins ne peuvent pas tous procéder à des tests de dépistage du SARS-CoV-2 puisque tant ceux-ci que le matériel de protection sont disponibles en quantité limitée. Le canton, en particulier la DSSI et l’organe de conduite cantonal (OCCant), font jouer tous les leviers possibles pour remédier à la situation. Sachez que tout est mis en œuvre pour que l’approvisionnement soit assuré et que nous ne ménageons ni notre peine, ni les moyens financiers. Il n’en reste pas moins que comme les autres cantons et, plus généralement, la Confédération et les autres pays font de même, il n’est guère possible d’obtenir de larges volumes en même temps. Malgré tout, divers articles attendus en urgence sont actuellement en route pour le canton de Berne. Là encore, la distribution interviendra selon un ordre de priorité strict, mais plus le matériel arrivera, plus les institutions et structures ambulatoires seront nombreuses à être approvisionnées.

En parallèle, tout s’organise pour augmenter le nombre de tests pratiqués et renforcer les capacités des laboratoires et des cabinets médicaux. Des centres (fixes) de dépistage et de renforcement d’infrastructure en cabinet – containers et tentes – sont en cours de mise en place. D’autres offres, tels que des bus (mobiles) de dépistage, sont étudiées. Toutes ces solutions ne pourront cependant être suivies des faits que lorsque les tests et le matériel de dépistage nous seront parvenus en quantité suffisante.

Les critères d’échantillonnage de l’OFSP doivent continuer à être appliqués. Peuvent toutefois également être testés le personnel et les résident-e-s d’institutions (prisons, centres d’hébergement pour requérant-e-s d’asile, foyers d’accueil pour femmes, enfants et adolescents, garderies) si un résultat positif devait avoir des répercussions d’ordre organisationnel en termes d’isolement et de quarantaine.

Certains cabinets médicaux et services d’urgence sont confrontés à un manque de personnel. En effet, une partie de celui-ci est en quarantaine ou en isolement, ou bien ne peut plus effectuer certaines tâches parce qu’il appartient au groupe à risque. Pour pallier cette difficulté, des régions se sont mises d’accord pour travailler ensemble, ce qui a permis de mettre sur pied des « cabinets de tests », d’instaurer des consultations par téléphone et d’élargir les capacités d’accueil des urgences. De nombreux médecins nous rapportent qu’ils profitent de cette période de « calme avant la tempête » consécutive à l’interdiction des actes électifs pour préparer au mieux la phase à venir, mais aussi pour se reposer.

Les médecins qui pratiquent de plus en plus le téléconseil en lien avec le COVID-19 trouveront sur le site de l’OFSP (https://bag-coronavirus.ch/check/) un questionnaire en ligne utile pour l’auto-évaluation des patients.

Un grand merci à vous qui, dans votre arrondissement et région, vous êtes déjà organisés entre professionnel-le-s. Et à vous qui hésitez encore, franchissez le pas à votre tour !

 

Soins palliatifs et anticipation en lien avec la santé

La progression de la pandémie nous contraint à nous préparer à une saturation du système sanitaire. En prévision des décisions très difficiles qui en résulteront, nous vous invitons à consulter les directives médico-éthiques Triage des traitements de soins intensifs en cas de pénurie des ressources de l’Académie suisse des sciences médicales (ASSM). Celles-ci ont été actualisées dans le contexte du COVID-19.

Il convient d’accompagner la patientèle âgée, en particulier celle vulnérable au sens de l’OFSP, ainsi que les proches et les représentant-e-s légaux dans la réflexion liée au traitement à entreprendre si une contamination au COVID-19 évolue de manière alarmante. En d’autres termes, il s’agit de savoir si des mesures de type maintien en vie, hospitalisation, soins intensifs – éventuellement sous assistance respiratoire – et réanimation sont souhaitées ou si, au contraire, le vœu exprimé est de renoncer à cette lourde médicalisation. Doivent notamment être éclaircis et précisés par écrit, sous forme de directives anticipées, les points suivants :

de directives anticipées, les points suivants :

  • Des mesures de maintien en vie doivent-elles être prises et si oui, lesquelles ?
  • En cas de nécessité médicale, une hospitalisation est-elle souhaitée ?
  • Si oui, faut-il inclure les soins intensifs (notamment sous assistance respiratoire) ?

Des modèles de directives anticipées sont disponibles sur les sites internet suivants :

A noter également que l’association palliative.ch a publié des informations importantes à propos du coronavirus et actualise en continu ses recommandations à l’intention des professionnel-le-s.

Le centre universitaire pour les soins palliatifs (Universitäres Zentrum für Palliative Care) de l’Hôpital de l’Ile propose lui aussi un certain nombre de documents sur ce sujet à la rubrique Palliative Care für COVID-19 Pandemie (en allemand uniquement).

Personnes vulnérables

Vous trouverez des informations complémentaires sur les différentes catégories de personnes vulnérables sur le site des associations suivantes :

Site internet du canton de Berne dédié à la pandémie

Nous vous recommandons de consulter régulièrement la rubrique Professionnels de la santé du site www.be.ch/corona du canton de Berne. Y sont regroupées à votre intention les informations officielles de l’ensemble des offices cantonaux.

En outre, le site de l'OFSP continue de fournir des informations et des recommandations valables pour toute la Suisse.

Plateforme d’offres de soutien dans le domaine des soins

Sur mandat de l’OCCant, une plateforme a été mise en place, sur laquelle les médecins de toutes les disciplines peuvent s'inscrire pour d'éventuelles missions avec effet immédiat et sur une base volontaire. La durée et le lieu des missions dépendent de la disponibilité et des possibilités des médecins inscrits. Si vous souhaitez vous porter volontaire, veuillez vous connecter via www.be.ch/corona et sélectionner « Meldeportal Einsätze » dans la liste. Vous pouvez alors vous inscrire (ce portail devrait être activé vendredi).

 

Matériel de protection

Médecins de famille et pédiatres peuvent continuer à commander des masques d’hygiène via info.kaza@be.ch. Ceux-ci sont livrés entre le mercredi et le vendredi dans la limite des réserves disponibles. Nous vous informerons dès que du matériel supplémentaire tel que blouses et lunettes de protection pourra vous être remis.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell/archiv_newsletter/newsletter-kantonsarztamt0.html