Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Infolettre de l'Office du médecin cantonal COVID-19 03/2020

Situation générale

Hier et avant-hier, lors d'une conférence de presse, la Confédération a fourni des informations sur les recommandations et les mesures les plus importantes.
Population :

  • Le respect strict des recommandations en matière d'hygiène a été souligné. L'OFSP informera le public par le biais d'une campagne d'information.
  • Il n'existe actuellement aucune recommandation générale à la population de porter des masques.

Mesures prises par les autorités sanitaires et les partenaires du secteur de la santé :

  • L'accent reste mis sur la détection et la clarification des cas suspects (voir ci-dessous) ;
  • Si des cas confirmés se produisent en Suisse, l'accent est mis sur la gestion des contacts (voir ci-dessous)
  • Les hôpitaux procèdent aux clarifications en fonction de la dernière définition de cas/de suspicion. En outre, les patients souffrant de maladies respiratoires graves sans situation de contact sont également testés pour le Covid-19.

Critères pour les cas suspects

L'OFSP a maintenant défini les zones à risque suivantes pour les critères de cas de suspicion (provisoires) :

  • Chine, Corée du Sud, Singapour, Iran, provinces de Lombardie, Vénétie, et Piémont en Italie

L'organigramme (PDF, 286 Ko, 1 page) mis à jour se trouve en annexe. Comme les critères peuvent changer très rapidement à l'heure actuelle, nous vous recommandons de consulter régulièrement les critères de notification sur la page d'accueil de l'OFSP.

Test laboratoires

  • Les échantillons doivent être envoyés au Centre de référence pour les maladies virales émergentes à Genève (CRIVE)
  • D'autres laboratoires proposent désormais également le test, la confirmation doit toujours être commandée en parallèle auprès du centre de référence. Les coûts de la confirmation par le CRIVE sont pris en charge par le gouvernement fédéral.

Gestion des contacts et quarantaine

Dans la gestion des contacts en cas de cas confirmés, les lignes directrices de l'OFSP distinguent les contacts étroits et les contacts non étroits, avec les mesures suivante

  • Des personnes de contact étroits: Quarantaine
  • Pas de contacts étroits : Information et instruction
  • Les personnes des deux groupes sont déclarées comme cas suspects lorsque des symptômes apparaissent et sont clarifiés.

Un aperçu comprenant les définitions se trouve également dans l'organigramme (annexe (PDF, 286 Ko, 1 page)).

Le service médical cantonal est chargé de la gestion des contacts en collaboration avec d'autres partenaires. En fonction de la situation, le corps médical aide à la préparation de la liste des personnes à contacter et, si nécessaire, à l'information, à l'instruction et au suivi écrit/téléphonique des personnes à contacter. Les documents nécessaires seront mis à disposition dans le cas échéant.

Le personnel médical et hospitalier revenant des zones touchées :

Plusieurs hôpitaux ont demandé si les employés asymptomatiques revenant de zones à risque pouvaient d'abord bénéficier de deux semaines de congé obligatoire afin de minimiser le risque d'infection dans les hôpitaux : Dans la situation actuelle, aucun ordre officiel de mise en quarantaine des employés n'est prévu. Les employeurs sont toutefois libres de le faire après avoir clarifié le cas individuel. Il convient de noter que les employés ne peuvent être contraints de prendre des vacances, des compensations d'heures supplémentaires ou des congés sans solde.

Nous vous invitons à utiliser la page d'accueil de l'OFSP en premier lieu pour répondre à vos questions. Sinon, nous sommes à votre disposition pour toute autre question.


 


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell/archiv_newsletter/newsletter-kantonsarzamt-covid-19-3-2019.html