Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Coronavirus Le degré d’alerte passe de « vert » à « jaune » dans les hôpitaux et les cliniques

2 novembre 2020 – Communiqué de presse

La Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration a relevé le degré d’alerte de « vert » (degré 1) à « jaune » (degré 2) pour les hôpitaux et les cliniques du canton de Berne. L’évolution épidémiologique et les résultats des sondages réguliers sur les capacités expliquent ce passage au deuxième degré, sur les quatre que compte le système. Les hôpitaux et les cliniques peuvent limiter le nombre de visites. Le nombre minimum de places avec assistance respiratoire à tenir à disposition pour des patients COVID-19 est relevé de 33 à 50.

Dans certaines régions du canton de Berne, les capacités ne suffisent plus, alors que dans les autres régions, elles permettent de soigner les patientes et les patients COVID-19 dans de bonnes conditions.

Le relèvement à « jaune » du degré d’alerte a un effet sur l’obligation d’indiquer les ressources disponibles dans le cadre des sondages de la Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration (DSSI). Les hôpitaux et les cliniques doivent dorénavant transmettre à celle-ci leurs données quotidiennement (du lundi au vendredi). Les hôpitaux des catégories A et B communiquent en outre régulièrement leurs ressources au Service sanitaire coordonné.

Réglementation des visites dans les hôpitaux et les cliniques

Les hôpitaux et les cliniques sont tenus de restreindre les visites. La recommandation est la suivante : les patients ne devraient être autorisés à recevoir de la visite qu’une seule fois par jour. Des exceptions dûment motivées peuvent cependant être autorisées par la direction de l’établissement, d’une manière générale ou au cas par cas, pour certains groupes de patients. Les parents d’enfants hospitalisés et les personnes se rendant au chevet de patients gravement malades ou en soins palliatifs ne sont pas concernés par ces restrictions. Les femmes sur le point d’accoucher peuvent être accompagnées par une personne au moment de la naissance, tandis que les nouveau-nés et leurs mères ne peuvent recevoir qu’une seule visite par jour, à raison d’une seule personne à la fois et pour une heure au plus. Cette personne peut être accompagnée des frères et sœurs du nourrisson pour autant qu’ils soient âgés de moins de 16 ans. La direction de l’établissement veille au respect de cette réglementation.

Mesures supplémentaires au degré « jaune »

Le personnel de santé est soumis aux mêmes mesures de quarantaine que le reste de la population. Des exceptions sont possibles en cas de manque de personnel. Elles sont admises également pour les autres membres du personnel des hôpitaux et des cliniques dont l’activité est indispensable au bon fonctionnement de l’établissement. Ces exceptions sont valables exclusivement pour le temps de travail, c’est‑à‑dire que les personnes concernées doivent observer une quarantaine avant et après leurs heures de travail.

Il est possible de transférer des patients COVID‑19 dans les cliniques de réadaptation. Ces dernières sont tenues de les accueillir une fois terminée la phase aigüe de la maladie. Toutes les cliniques de réadaptation doivent se préparer à accueillir des patients COVID-19 au plus tard au moment du passage au degré 3 (« orange ») de la stratégie de prise en charge COVID-19, malgré le niveau d’infectiosité et l’obligation d’isolement.

Les hôpitaux et les cliniques du canton de Berne transmettent à la DSSI les demandes reçues d’autres cantons concernant des transferts de patients COVID-19.

Au vu de la situation actuelle, les hôpitaux sont tenus de veiller, de concert avec les établissements de leur groupe et les autres prestataires de la région ou du canton, à utiliser à bon escient leurs capacités d’accueil (places ordinaires, places en USI, places avec assistance respiratoire). Dans le même temps, il est nécessaire que les hôpitaux et les cliniques suspendent ou reportent progressivement les interventions électives de manière à dégager les ressources en personnel, le matériel de protection et l’infrastructure nécessaires au traitement des patients COVID-19.

La stratégie de prise en charge COVID-19 du canton de Berne vise à garantir la couverture en soins hospitaliers de l’ensemble des patients pendant la pandémie de COVID-19. Un modèle de gestion à quatre degrés a été établi à cet effet. 

Nota bene

Informations complémentaires

Le courrier envoyé aux cliniques et aux hôpitaux le 29 octobre et la stratégie de prise en charge COVID-10 sont disponibles sur le site Internet de l’Office des hôpitaux.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires

Pour être au fait de l’actualité médicale



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell.html