Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Coronavirus Port du masque obligatoire dans les espaces clos destinés au public

7 octobre 2020 – Communiqué de presse

À partir de lundi 12 octobre 2020, le port du masque sera obligatoire dans le canton de Berne dans les espaces clos destinés au public. Le Conseil-exécutif a mis en vigueur une ordonnance dans ce sens. Les clients des bars, des clubs de loisirs et des restaurants devront être assis. En outre, les bars, les clubs de loisirs, les discothèques et les salles de danse ne pourront pas accueillir plus de 300 personnes à la fois.

Au cours des deux dernières semaines, 285 nouveaux cas de coronavirus ont été recensés en moyenne par semaine dans le canton de Berne, soit 41 cas par jour environ. Cette évolution épidémiologique appelle des mesures de protection plus strictes pour protéger la population. C’est pourquoi le canton de Berne introduit à partir du lundi 12 octobre 2020 l’obligation de porter un masque dans les espaces clos destinés au public. Le Conseil-exécutif a mis en vigueur une ordonnance dans ce sens lors de sa séance d’aujourd’hui (mercredi 7 octobre 2020). L’obligation de porter un masque dans les espaces clos destinés au public est valable dans un premier temps jusqu’au 31 janvier 2021.

Où le port du masque est-il obligatoire et où ne l’est-il pas ?

L’obligation de porter le masque s’applique dans tous les espaces clos destinés au public, comme les magasins, les centres commerciaux, les offices de poste, les musées, les théâtres, les bibliothèques, les bâtiments administratifs, les lieux de culte et les locaux collectifs à usage religieux, les cinémas, les gares, y compris les quais et les passages souterrains. Dans les bars, les clubs de loisirs, les discothèques, les salles de danse et les établissements de restauration, les clients pourront enlever leur masque tant qu’ils restent attablés.

Les enfants de moins de 12 ans sont exemptés de l’obligation de porter le masque, tout comme les personnes pouvant attester qu’elles ne peuvent pas porter un masque pour des raisons particulières, notamment médicales.

Le masque n’est pas obligatoire dans les garderies. Dans ces institutions, le port du masque est réglementé par les plans de protection, c’est-à-dire en fonction des situations propres à chaque structure.

L’obligation de porter le masque ne s’applique ni dans les espaces clos des écoles publiques ou des écoles privées soumises à la surveillance de la Direction de l’instruction publique et de la culture ni dans les espaces clos des hautes écoles. Les personnes qui fréquentent ces établissements n’ont pas d’obligation générale de porter un masque. Toutefois, il est exigé des institutions concernées qu’elles s’adaptent rapidement à l’évolution de la situation épidémiologique.

Le port du masque de protection n’est pas obligatoire dans les zones d’entraînement des salles de sport et de fitness. Par contre, il est obligatoire dans les zones qui ne sont pas dédiées à la pratique sportive, comme la réception, les vestiaires ou l’espace de restauration. Le port du masque n’est pas obligatoire non plus dans les halls des guichets et dans les zones de libre-service des banques.

Obligation de rester assis dans les bars, les boîtes de nuit et les restaurants

Comme mesure supplémentaire destinée à contenir la pandémie, le Conseil-exécutif a décidé que les clients des bars, des clubs de loisirs et des restaurants devront être assis.
Il a décidé aussi que les bars, les clubs de loisirs, les discothèques et les salles de danse ne pourront pas accueillir plus de 300 personnes à la fois.

Les règles anti-coronavirus introduites précédemment continuent à s’appliquer.

Documentation

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires

Pour être au fait de l’actualité médicale



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell.html