Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Coronavirus Fermeture d’un bar à Bienne et cas supplémentaires au centre Bäregg pour requérants d’asile mineurs non accompagnés

30 août 2020 – Communiqué de presse

Un bar de Bienne a dû fermer parce qu’en une semaine, six personnes testées positives au coronavirus ont fréquenté l’établissement. L’application de son plan de protection va être contrôlée. Par ailleurs, de nouveaux cas d’infection par le COVID-19 ont été dépistés parmi les jeunes hébergés au centre Bäregg pour requérants d’asile mineurs non accompagnés à Huttwil.

Le Bar 48, à Bienne, a été fermé hier sur ordonnance de l’Office du médecin cantonal car, en une semaine, six personnes testées positives au coronavirus ont fréquenté cet établissement. Le bar sera autorisé à rouvrir au plus tôt une fois que la préfecture aura procédé à un contrôle et validé l’application du plan de protection et des prescriptions d’enregistrement de la clientèle. C’est l’Office du médecin cantonal qui ordonnera la réouverture. Le canton se réserve la possibilité de déposer une dénonciation contre l’établissement.

13 cas de coronavirus supplémentaires dans un centre pour RMNA

Depuis le début de cette semaine, trois jeunes testés positifs au COVID-19 ont été placés en isolement au centre Bäregg pour requérants d’asile mineurs non accompagnés (RMNA) de Huttwil. Les 27 jeunes hébergés dans ce centre collectif ainsi que les 14 encadrants et les 4 enseignants ont quant à eux été mis en quarantaine. Vendredi 28 août 2020, l’Office du médecin cantonal a fait tester les jeunes et le personnel d’encadrement. Sur les 24 jeunes testés, 13 sont positifs, 9 sont négatifs et 2 résultats sont en attente. Parmi le personnel d’encadrement, le dépistage est en cours et les résultats ne sont pas encore connus.

Les jeunes hébergés au centre Bäregg pour RMNA vivent avec leurs encadrants comme au sein d’une famille. Il est donc difficile de déterminer quand les contaminations se sont produites. Les personnes testées positives doivent donc rester en isolement pendant au moins dix jours à compter de l’obtention du résultat. Les jeunes et les encadrants ont été divisés en trois groupes : les personnes positives placées en isolement ; les personnes-contact testées négatives placées en quarantaine ; et les personnes pouvant être libérées de l’isolement.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires

Pour être au fait de l’actualité médicale



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell.html