Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Retour à l'aperçu des communiqués actuels

Coronavirus Centre de dépistage mobile opérationnel

30 mars 2020 – Communiqué de presse

Les premiers tests de dépistage du COVID-19 débutent lundi après-midi (30 mars 2020) dans un bus stationné sur le site de la BEA, à Berne. Les médecins du canton de Berne qui ne peuvent pas tester eux-mêmes leurs patients ou qui ont besoin d’une infrastructure alternative peuvent diriger vers le bus les patients qui répondent aux critères de l’OFSP. Les personnes qui souhaitent passer un test de leur propre initiative ne sont pas acceptées. Une recommandation médicale est obligatoire.

La Direction de la santé, des affaires sociales et de l’intégration a décidé, en accord avec l’organe de conduite cantonal, d’entamer lundi 30 mars 2020 une phase pilote de dépistage du COVID-19 dans un bus. Les tests seront effectués selon les critères de l’Office fédéral de la santé publique. Le bus est exploité par l’entreprise Knecht Gruppe (Knechtcare, EUROBUS et Welti-Furrer). Mandatée par le canton de Berne, elle met le personnel à disposition et livre le bus équipé du matériel de test et du laboratoire, les produits désinfectants et le matériel de protection.

Le bus permettra de soulager les cabinets médicaux et les hôpitaux. Il est prévu d’étendre l’offre pour donner la possibilité aux personnes vivant dans des zones décentralisées de pouvoir se faire tester.

BEA/Expo, à Berne, est le premier site choisi. Les tests commenceront progressivement cet après-midi.  Le centre sera pleinement opérationnel dès mardi. En fonction de l’évolution de la situation, il sera décidé si le bus reste à Berne ou s’il sera déplacé ailleurs.

Le maintien de l’offre dépendra de la demande

L’opération lancée aujourd’hui est une phase pilote ; les besoins et la situation générale seront réévalués en permanence. Le système pourrait être adapté après cette phase pilote.

Les cabinets médicaux dans les régions sont informés à l’avance de la date de passage du bus. Ils ont la possibilité d’enregistrer en ligne les patients qui respectent les critères de l’OFSP et de les diriger vers le bus. Le site Internet a été mis en ligne lundi matin pour la phase pilote dans la région de Berne.

Garantir un flux régulier

Le bus mobile est conçu pour garantir un flux régulier de patients. Cela minimise le risque d’infection pour les employés et les personnes à tester. Au moment où la personne entre dans le sas, ses données sont saisies, puis le médecin l’interroge et il effectue le prélèvement. Avant de quitter le sas, la personne testée est informée de la suite de la procédure.

Le corps médical, partenaire central

Si le résultat est positif, un médecin du bus contacte la personne concernée par téléphone et lui fait suivre les fiches d’information de l’OFSP qui détaillent la marche à suivre. Le résultat est communiqué au médecin traitant.

Si plusieurs bus devaient être mis en service après la phase pilote, les médecins du canton de Berne pourront signaler leur disponibilité pour une mission sur www.be.ch/corona. Ils devront se rendre disponibles pendant plusieurs jours. Ils doivent impérativement être âgés de moins de 60 ans et ne pas faire partie des groupes à risque identifiés par l’OFSP.

Retour à l'aperçu des communiqués actuels


Informations supplémentaires

Pour être au fait de l’actualité médicale



Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

https://www.gef.be.ch/gef/fr/index/direktion/organisation/kaza/aktuell.html