Domaine de recherche

Mots-clés de A à Z

Navigation




Aide aux victimes d’infractions

.

.

But de l’aide aux victimes

L’aide aux victimes vise à atténuer les conséquences d’une infraction par un soutien médical, psychologique, social, matériel et juridique approprié. Il s’agit d’une prestation étatique accordée sur la base de la loi fédérale sur l’aide aux victimes d’infractions (LAVI).

Qu’est-ce qu’une victime? 

Pour obtenir une aide de ce type, il faut avoir ce qu’il est convenu d’appeler la qualité de victime: a droit au soutien prévu par la loi sur l’aide aux victimes d’infractions toute personne qui a subi, du fait d’une infraction, une atteinte directe à son intégrité physique, psychique ou sexuelle. Les proches de la victime peuvent également bénéficier d’une aide.

A quelles prestations une victime a-t-elle droit? 

L’aide offerte comprend les conseils à la victime et à ses proches. Des prestations financières peuvent également être fournies si nécessaire.

En outre, il existe dans le Code de procédure pénale suisse des dispositions relatives à la protection des victimes dans le cadre d’une procédure pénale.

A qui une victime peut-elle s’adresser? 

La victime et ses proches peuvent se faire conseiller par un centre de consultation pour l’aide aux victimes.

Les demandes visant à obtenir des prestations financières doivent être adressées en principe à une autorité cantonale. Dans le canton de Berne, il s’agit de la Direction de la santé publique et de la prévoyance sociale (SAP). Les requêtes sont à soumettre au moyen de formulaires spécifiques prévus à cet effet.


Informations supplémentaires

 


Mon panier ([BASKETITEMCOUNT])

Informations sur ce site Internet

http://www.gef.be.ch/gef/fr/index/soziales/soziales/opferhilfe.html